Suivez-nous

Search
Close this search box.

Un rapport de Swissaid dévoile plus de 140 relations entre des mines d’or industrielles africaines et des raffineries

Pendant des années, les raffineries d’or se sont abritées derrière le secret des affaires pour ne pas dévoiler les noms des mines où elles s’approvisionnent. Ce manque de transparence maintient l’opacité autour des problèmes environnementaux et de droits humains posés par l’exploitation aurifère.
Ce contenu est uniquement réservé aux membres Best Africa Basic (Gratuit).
Se connecter S’abonner maintenant

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même rubrique

L'actualité africaine en vidéo

Les plus consultés

Nos Rubriques