Suivez-nous

Search
Close this search box.

Le Nigeria alloue 80 millions $ à son plan de transition énergétique du transport routier

Les différents projets annoncés dans ce sens s’alignent sur les politiques de durabilité portées par l’État, et ont aussi pour objectif de réduire l’impact sur le budget transport des ménages depuis la suppression des subventions aux carburants.

Le gouvernement du Nigeria a alloué 100 milliards de nairas (près de 80 millions USD) à un projet d’acquisition de 5 500 véhicules fonctionnant au gaz naturel comprimé, dont 2 700 autobus et tricycles, et de 100 bus électriques dans le cadre de sa politique de transition énergétique des transports.

Prévu pour démarrer fin mai, le programme de transition énergétique nécessitera selon les prévisions du gouvernement environ 2,5 milliards USD d’investissement. Un budget à la mise en place duquel le gouvernement compte associer le secteur privé. Les fonds permettront aussi « d’acquérir 20 000 kits de conversion au GNC et de construire 100 stations de conversion et 60 sites de ravitaillement dans 18 États » pour convertir près d’un million de véhicules.

L’initiative capitalise sur les grandes réserves de gaz du pays et s’ajoute à d’autres projets en cours dans le transport en commun notamment où quelques opérateurs privés intègrent progressivement des véhicules électriques à leurs flottes, alors que de nouveaux acteurs ont lancé des flottes entièrement électriques. Le gouvernement de l’État de Lagos a quant à lui récemment annoncé son intention d’acheter 2 050 bus dont plusieurs électriques, pour faciliter le transport dans la ville et ses banlieues.

Ces différents projets sont initiés dans un contexte où le Nigeria cherche des alternatives pour un transport propre et moins coûteux depuis la suppression des subventions aux carburants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même rubrique

L'actualité africaine en vidéo

Les plus consultés

Nos Rubriques