Suivez-nous

Search
Close this search box.

Aux côtés de la RDC, la Namibie veut jouer un plus grand rôle dans l’approvisionnement mondial en étain

La RDC est l’un des plus grands producteurs mondiaux d’étain, notamment grâce à la mine Bisie qui représente 4 % de la production mondiale. Outre le Rwanda et l’Ouganda, la Namibie fait partie des principaux producteurs africains et se prépare à augmenter ses livraisons.

En Namibie, la compagnie minière Andrada Mining a annoncé le 12 mars le lancement de son projet d’agrandissement de l’usine de traitement d’étain à la mine Uis. Sa capacité de production annuelle devrait ainsi passer de 1 500 tonnes de concentré à 2 600 tonnes, contribuant à mieux positionner la Namibie sur le marché mondial de l’étain.

La Namibie est l’un des principaux producteurs africains d’étain, aux côtés de la RDC, du Rwanda ou encore de l’Ouganda. La hausse de la production dans ce pays d’Afrique australe intervient alors que des pressions existent depuis quelques mois sur l’offre mondiale, particulièrement en Indonésie et dans l’État de Wa en Birmanie. L’Indonésie représentait 19 % de l’offre mondiale d’étain raffiné en 2023, tandis que l’État de Wa représente 10 %. Il faut souligner que la hausse de la production d’étain à la mine Uis devrait entrainer une augmentation d’environ 75 % des revenus et une réduction des coûts globaux pouvant aller jusqu’à 10 %. La mise en service du circuit destiné à accroitre la production est prévue pour le premier trimestre 2025.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même rubrique

L'actualité africaine en vidéo

Les plus consultés

Nos Rubriques