Suivez-nous

Search
Close this search box.

Accord entre la Tanzanie et le Kenya pour lever les obstacles au commerce

Cet accord s’inscrit dans le cadre des démarches entreprises par le Kenya et la Tanzanie pour éliminer chaque année une série de mesures antérieurement prises en temps de conflit et qui entravent le libre-échange.

Le Kenya et la Tanzanie ont récemment signé un accord destiné à éliminer les barrières commerciales. L’accord a été paraphé à l’occasion de la 8ème réunion d’un Comité mixte du commerce, tenue du 18 au 22 mars 2024.

Cette convention porte sur la réduction ou la suppression de droits, taxes et redevances qui perturbent la dynamique normale du commerce bilatéral. Elle prévoit la levée d’obstacles non tarifaires, notamment les restrictions sur les exportations de thé et d’alcool kenyan vers la Tanzanie, ainsi que l’exportation de bois tanzanien. Ces marchandises compléteront la liste des produits soustraits chaque année aux restrictions à l’importation. L’année dernière, cette politique a abouti à la suppression de barrières non tarifaires sur près d’une vingtaine de produits.

La tension entre le Kenya et la Tanzanie s’était aggravée durant la période 2017-2021, ce qui a favorisé l’augmentation des barrières (embargo, restriction de change, dépôt d’importation, etc.). Les données disponibles indiquent qu’il existe plus de 200 barrières non tarifaires entre les deux pays.

Selon les statistiques de la Banque centrale du Kenya, la valeur du commerce entre les deux parties était de 905 millions USD en 2021. Les exportations kenyanes portent en général sur le savon, le fer laminé, les médicaments, etc., alors que les produits tanzaniens sont constitués de céréales (notamment le maïs), de bois, de légumes, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même rubrique

L'actualité africaine en vidéo

Les plus consultés

Nos Rubriques